Déplacement parisien pour le RCGV qui affrontait ce dimanche le SCUF à proximité de la porte de Saint-Ouen. Et l'obligation d'engrenger des points après 2 matchs perdus.

La réserve passe à côté

Titulaires : Thomas, Maxime, Martin de V., Xavier, Louis M., Benjamin, Hugo, Pierre Am. (c), Frédéric (m), Martin D. (o), Alexandre, Clement, Bruno, Louis B., Clement // Remplaçants : Florian, Corentin, Dimitri, Vincent, Thomas, Raphael, Nicolas

Dans un match rendu compliqué pour les garchois par un arbitrage assez partial du LCA local, la réserve n'aura jamais vraiment joué à sa véritable valeur, facilitant ainsi la victoire des locaux qui n'en demandaient pas tant. La première mi-temps est plutôt dominée par le SCUF. Garches-Vaucresson défend beaucoup, mais ne se montre que peu dangereux. Le SCUF trouve la faille en perçant le centre de la ligne de 3/4 et marque le seul essai de ce premier acte (7-0 à la pause).

Le deuxième acte ressemblera beaucoup au premier. Manquant de munitions en touches, peu percutants, les garchois ne parviennent pas à inverser le cours du match. Ils encaissent un deuxième essai assez logique (12-0). Le score en restera là.

Le fait que le groupe ait été remanié peut expliquer un manque d'automatisme. Si certains ont fait un gros match - à l'image de Louis M, que la sobriété des soirées précédentes a rendu totalement intenable sur le terrain - le groupe dans son ensemble aura joué en dessous de son niveau. Espérons que ce non-match reste un incident de parcours.

La première chute encore

Titulaires : Victor, Sébastien, Marius, Nicolas, Romain, Baudoin, Cyril, Charles (c), Thomas (m), Antony (o), Virgile, Arnaud Sa., Carl, Mathieu, Yohann // Remplaçants : Jérôme, Richard, Vincent, Paul, Jacques, Jean, Alexandre

Avec une victoire contre Massif Central, et une courte défaite à Yerres, le SCUF s'annonçait comme un adversaire solide et joueur. Une réputation qui ne correspondra pas à la réalité du terrain : certes le SCUF se procure plus d'occasions et domine le début du match, mais il n'est pas tranchant pour autant. Après un petit carton blanc de chaque côté, il faut attendre la 15e minute pour voir une première attaque du RCGV, mais en jouant trop vite, Antony fait un en-avant. Le RCG perd de précieuses munitions en touche et mêlée, et le SCUF ouvre logiquement le score (3-0).

Garches-Vaucresson parviendra à revenir à obtenir une mêlée à 5m de l'en-but du SCUF, grâce à un gros pressing. Mais Thomas est pris, et même s'il parvient à transmettre, la tentative de drop ratée permet au SCUF de renvoyer rapidement les visiteurs dans leurs 40m. Dans la foulée, le SCUF marque même sa deuxième pénalité. 6-0, c'est le score à la pause.

Garches-Vaucresson revient avec de meilleures intentions en deuxième mi-temps et se procure une pénalité - ratée - à 40m. Nos joueurs concrétisent leur temps fort par une série de pick and go efficaces, montrant qu'ils font jeu égal avec leurs adversaires dans ce domaine. Et sur le renversement d'attaque qui suit, ils franchissent la ligne avec autorité, provoquant la faute d'un adversaire, sanctionnée d'un carton blanc. En supériorité numérique, Garches-Vaucresson ne parvient pas à marquer. Et dans un match qui se joue sur un faux rythme, et dans lequel on s'ennuie un peu, les actions dangereuses sont finalement rares.

Toujours à 6 points de leurs adversaires, Garches-Vaucresson va tout de même tenter d'arracher la victoire dans les derniers instants. Une bonne séquence, et toujours ce bon pressing défensif, permet à nos joueurs d'obtenir une mêlée à 5m. Mais un problème d'introduction nous prive encore d'une belle munition. Quelques minutes plus tard, l'arbitre siffle la fin du match. Garches prend un point de bonus défensif... c'est déjà ça.

Pour finir, je citerai François Mauriac qui a écrit "l'épreuve ne tourne jamais vers nous le visage que nous attendions". En ce début de championnat, nous ne nous attendions peut-être pas à être confronté à une telle épreuve. A nous de faire front, tous ensembles.

Bonne semaine