Premier réel épisode écrit au bout de 4 matchs, il faut remettre la machine en route . . .

Garches a perdu ses deux premiers match contre Sucy en Brie et RCP XV avant de gagner contre Gif sur Yvette.

Ce dimanche se jouait donc le 4ème match de la saison, en recevant Viry Châtillon, une des grosses écuries de la poule 1 d'Honneur.

 

La réserve tient le bon bout

Composition : Lewis, François, Thomas de C., Thomas L, Xavier, Louis, Ben, Fred, Corentin (m), Nicolas (o), Etienne, Jacques, Max Pah, Gael, Guillaume. Remplaçants : Alexandre, Matthieu, Amaury, Romain, Theo, Gregoire, Max A.

 

Ce début de match est en faveur des garchois, qui mettent la pression sur les visiteurs. Malgré un gros déficit de gabarit, la défense est solide, et les placages claquent les uns après les autres. On retiendra une énorme percée de Nicolas, qui n’a pas réussi à revendre sa caravane lors de l’intersaison, sur 30 mètres avant de se faire rattraper et sans soutien de perdre la balle.

Les jeunes garchois (n’est ce pas Louis, Jacques, Thomas de C …) sont en grande forme en ce début de match et se permettent même de mener au score après une pénalité des plus compliquées face aux poteaux, par Nicolas. 

RCGV 3 – 0 Viry

Mais Viry ne se laisse pas faire et enclenche la marche avant.
Des mauvais choix de jeu font que Garches prend le premier essai sur contre. Il faut dire qu’à ce moment là, les portes du saloon étaient grandes ouvertes, c’était happy hour dans la défense.

Mi temps

RCGV 3-5 Viry

Les garchois ont commencé à baisser de rythme malgré une grosse activité défensive de certains joueurs notamment quelques bons tampons de Thomas L et Xavier. On retiendra aussi une belle perf du jeune Louis qui revenait de blessure.

La sortie sur blessure de Nicolas désoriente l'équipe et c’est Max A., après une pénalité sans son plot qui redonne de l’espoir aux locaux.

Mais une équipe plus costaud en face va remettre quelques essais de gros en général et amener un bilan assez lourd, ce qui est bien dommage au vu du match.

Score Final :

RCGV 6 – 25 Viry

 

La une montre de belles choses

Composition : Dimitri, Sebastien, Richard, Charles Co, Gaspard, Pierre, Baudouin, Julien (c), Anthony (m), Matthieu (o), Max L, Arnaud, Thomas S, Hadrien, Tim ; Remplacants : Alexandre, Victor, Henri, Paul, Louis B, Charles Ca, Guillaume

 

Rarement on avait vu un avant match avec autant de concentration et d’application. Rarement on avait vu une équipe autant en phase dans les vestiaires, rarement on avait vu des morts de faim rentrer sur le terrain.

Et le début de match vient confirmer ce qu’on avait entrevu lors de l’échauffement.

Certes, les garchois rendent quasiment 20 kilos à chaque poste aux visiteurs, mais aucun des locaux ne se démonte pour autant.

C’est un début de match rythmé, avec de l’envie et du jeu. Dès la première minute du match, c’est Thomas S qui manque de marquer en coin, laissant échapper le ballon à quelques centimètres de la ligne. Mais personne ne s’énerve, on garde son calme côté rouge et blanc.

Viry ne dégage pas une impression de pouvoir tenir le match. On sent que tout se jouera devant cet après midi. Et ce sera presque le cas. Car si les avants fournissent de gros efforts, les arrières ne sont pas en reste.

Bon, on passera la partie de jonglage d’Anthony qui a voulu jouer le ballon avant même de l’avoir dans les mains (« Mais, il est où le ballon ? là ? ah non, si ! non…). On passera également l’arrêt buffet pris par Gaspard lorsqu’il toucha son premier ballon. Mais il fallait bien les citer.

Le premier essai de la partie est garchois, et au vu de la physionomie du match, c’est mérité.

Une belle attaque en première main, qui arrive dans les bras d’Arnaud. ET LA, C’EST LE MIRACLE (Noël approche vous comprenez… ) : IL FAIT UNE PASSE ! oui vous avez bien lu ! forcément, cela crée un décalage pour Tim, qui s’en va bourlinguer à droite, à gauche, un peu partout dans le camp adverse avant d’aller en terre promise. Euphorie contenue, car le match est loin d’être terminé. Matthieu rate la transformation.

RCGV 5 – 0 Viry

Le match est très disputé, les visiteurs semblent encore un peu perdus. Malgré de gros atouts physiques, les avants sont refoulés par une bonne défense garchoise et, chose étonnante, les locaux arrivent même à prendre le dessus.

Deux pénalités de Matthieu contre une pénalité de viry porte le score à 11-3.

Comme Viry n’y arrive pas devant, c’est finalement en jouant sur une erreur de concentration qu’ils vont arriver à prendre en défaut la défense des rouges et blancs.

Après un arrêt de volée dans leurs 22M, les visiteurs relancent à la main pour une chevauchée et remontée folle de leur arrière. Il va mystifier toute la défense et va courir à l’essai. C’était sans compter sur un retour inespéré de….. HHHAAAADRIEN qui va réussir à reprendre l’échappé à 2m de la ligne.

Ce n’était que partie remise, puisque quelques instants plus tard, Viry réussira à marquer un essai par un de ses arrières. Essai non transformé.

RCGV 11 – 8 Viry

A partir de ce moment là, les garchois remettent plus d’ardeur encore au combat. Malheureusement, cela ne sera pas bonifié, et 11 points seront manqués au pied. Dommage.

Mi temps

Quelques remplacements sont effectués, pour mettre du sang neuf et du dynamisme dans le jeu garchois. Cela semble payer sur le terrain, mais le score reste inchangé.

Pourtant, les avants rouges et blancs enfoncent leurs adversaires. Cette domination est notamment marquée par un groupé pénétrant d’une trentaine de mètres, ou les visiteurs ne pourront rien faire à part des fautes. Au grand étonnement des locaux, l’arbitre ne sifflera qu’une pénalité.

Après une touche ratée et une phase de jeu où le ballon ne va pas à l’aile, les garchois commencent peu à peu à fatiguer et à se désorganiser.

Toutefois, une des belles actions de la mi temps reste garchoise. Avec une belle attaque, le ballon atterrit dans les bras d’Hadrien, qui lui aussi se souvient que le rugby se joue à plusieurs et… tape un superbe coup de pied à suivre. Là surgit Anthony. On se dit que c’est bon, que l’essai est acquis, on saut de joie, on se congratule, les chauves sortent leur perruque, Michel fait déjà péter le champagne. C’est sans compter sur la belle affaire qu’Anthony avait faite avant le match : une SUBLIME CARAVANE garchoise dernier modèle, qu’il a de suite accroché à ses crampons. Bref, tout cela pour dire qu’il n’y eut pas d’essai, les chauves sont restés chauves et Michel a fait péter le whisky…

Viry profitera d’un carton infligé à Max L (alors que cela devait être la 3ème faute du match…) pour aller planter un essai entre les poteaux par leur ailier. Essai transformé.

RCGV 11 – 15 Viry

Malgré quelques barouds d’honneur des rouges et blancs, rien n’y fait, ils ne reviendront plus.

Fin du match

RCGV 11 – 15 Viry

Ce match peut donner quelques regrets au vu du jeu proposé. Mais il est surtout un bon indicateur de l’amélioration du niveau de jeu garchois. La solidarité affichée au cours du match doit être maintenue et surtout encore solidifiée au cours des prochaines semaines, car les matchs à venir sont très importants.

Le déplacement la semaine prochaine à Yerres doit nous donner l’occasion de prendre de la marge au classement et de recoller à notre objectif, c'est-à-dire le TOP 5 de la poule.

 

Mention spéciale :

-        Tout le groupe doit être félicité pour la présence (en nombre et en qualité) ce dimanche. Un dimanche à 44 est toujours plus simple à aborder ;

-        Le gros match des avants de la première, qui ont tenu la dragée haute au pack adverse

-        La belle première mi temps de la réserve, qui montre de belles choses et qui doit continuer en ce sens sur les prochains matchs