Serge Blanco tire sa révérence après 10 ans à la tête de la LNR.
L'équipe propose un bon bilan chiffré de cette décennie - ICI

Si l'on excepte les kilos pris par Serge au cours de ces années, je pense que Blanco a fait "du bon boulot". Mais tout son travail profite pour l'instant aux grands clubs professionnels.
Les chiffres sont là, avec une réduction du nombre de club dans l'élite, une affluence en forte hausse dans les stades, des droits télés en hausse, un spectacle de qualité... le virage professionnel me semble avoir été pris, et bien pris. Le Top 14 est un championnat de référence et attire les stars (Kelleher, Carter, Masoe, etc.)
Mais tout ce travail bénéficie justement aux seuls clubs professionnels ou semi-professionnels.
Que ce soit à Garches, ou dans d'autres clubs rencontrés au hasard de nos déplacement, les problématiques des petits clubs amateurs restent les mêmes : les budgets sont difficiles à boucler, les moyens encore limités... et l'écart Nord / Sud de la France existe encore. Le moindre club de 1ere série en Midi-Pyrénées est plus riche que nous!
Vous allez certainement me dire que ce n'est pas de la responsabilité de la ligue. Certes.
C'est aussi une question de culture. Je vous l'accorde.
Mais alors que faire pour que le rugby se démocratise partout en France. Et que les petits clubs profitent pleinement de l'essor actuel.

Je sais bien que le Top 14 et la ProD2 sont loin des préoccupations de Garches... Mais j'ouvre le débat.