La réserve prend le bonus sans forcer

Titulaires : Nico R.(c), Henri, Victor, Antonin, Alex, Louis Mo., Hugo (m), Yohann (o), Guillaume D., Guillaume S., Charles Maxime, Paul B. Remplaçants : Paul D., Max, Nico S., Romain, Jacques, Corentin

Que de difficultés pour trouver une équipe en réserve pour ce début de saison... Pas assez de joueurs, finalement pas assez de 1ères lignes, il a fallu composer avec ce qui était faisable. Et là, coup de génie de la part d'Olivier F, qui titularise Victor, qui revient à peine de blessure. Après 30 secondes de jeu et 2 ballons touchés, le malheureux se voit contraint et forcé de quitter se partenaires. Après la sortie sous les applaudissements, les mélées seront simulées pour le reste du match. Les gros avants de Noisy le Sec le regrettent sûrement face aux petites gazelles garchoises.

Après quelques minutes de jeu, c'est sur une attaque placée que les arrières font bien circuler le ballon, qui arrive dans les bras de Charles Maxime. Celui ci nous gratifie d'une accélération puis, à 5-10 mètres de la ligne, d'un arrêt total que nous comparerons à un sublime pas de l'oie (les spécialistes parleront d'un geste technique inconnu et incompris) et arrive enfin à marque en coin. Transformation ratée. Noisy 0, Garches 5.

Et puis là, c'est le relâchement légendaire garchois. Après quelques temps de jeu, Noisy égalise rapidement. Douche froide côté garchois, qui ne se laissent pas abattre pour autant. En remettant la main sur le ballon, les joueurs rouge et blanc reprennent l'avantage par un nouvel essai de Charles Maxime, quasiment identique au premier (le pas de l'oie en moins). 

La suite de la première mi temps se résume à une bonne maîtrise des garchois sans toutefois parvenir à concrétiser face à des joueurs plus lents en face, que nos poids plume pouvaient déborder à tout moment. 

Le prochain essai est pour Guillaume D. Une bonne inspiration de Yohann avec un coup de pied suivre, suivi d'une prolongation au pied et d'une course de 50 mètres à la poursuite du ballon ont mené Guillaume D. à aplatir dans l'en but, quelques minutes seulement après l'essai précédent. 

A ce moment du match, le correspondant du RCGV a dû quitter la tribune presse pour aller se remettre en tenue de ville. Il paraîtrait qu'un ovni appelé Nico R. aurait alors retrouvé ses jambes de 20 ans pour se prendre pour Usain Bolt et aller marquer un essai au bout d'une course de 20 mètres - heureusement pas plus. 

La deuxième mi temps est à deux visages : une première partie où Garches enchaîne et décroche le point de bonus offensif rapidement. Le spectacle peut alors commencer - et se finir - sur une action de grande classe menée par Paul D. Complètement occi et sûrement fatigué par sa semaine intense de travail et une trop longue nuit de sommeil, il se prend à faire une petite sieste au niveau des 30 mètres adverses après un placage. Les joueurs de noisy continuent d'avancer, et choisissent d'effectuer un coup de pied par dessus qui sera contré par un joueur inconnu des services de presse garchois. Et là, miracle ! Paul D., stratégiquement placé hors jeu sur le contre, récupère le ballon -à son propre étonnement- et accélère, enfin, essaye d'accélérer. Tout le monde se demande encore de quelle marque est la caravane qu'il avait accroché à ses crampons. Après une course paraissant interminable, il se défait du dernier défenseur et va marquer. Il se relève tout de même et va même réussir à marquer, en plus, le dernier essai garchois de la partie. 

Entre les deux essais, Noisy se réveille et Garches s'endort. Les locaux marquent même 2 essais, portant le score à 6 essais à 3. En tribune, on crut même à la perte du point de bonus mais les rouge et blanc tiennent bon et la fin du match est sifflée. 

Score final : Noisy 17- Garches 34

Entraînement de combat libre pour la première

Titulaires : Dimitri, Hubert, Marius, Charles C., Louis B., Nils (c), Théo, Tekeuz, Anthony (m), Christophe (o) , Carl, François, Clément, Adrien J., Hadrien C. Remplaçants : Louis Me, Louis Mo, Tanguy, Fred, Hippolyte, Arnaud, Alex G.

Le résumé de ce match va être rapide, car il n'y a pas vraiment eu de match de rugby à partir de 15h ce dimanche après midi. 

Les garchois se mettent bien en route et mettent la pression sur l'équipe locale, Christophe enquillant les pénalités et prouvant ainsi que l'entraînement paye en match. Le score monte à 12-0. 

Garches montre de belles intentions derrière, avec de la vitesse, des percussions et des percées intéressantes avec Carl et Adrien en chef de file. Les combinaisons ont un peu de mal à passer, mais il y a eu beaucoup de phases de jeu avec des avancées de 30, 40 voir 50 mètres. Les avants ne sont pas en reste et font jeu égal avec Noisy, qui dispose pourtant de gabarits impressionants, notamment en 1ère ligne. 

La première mi temps est marquée par quelques gestes d'énervement (certains utiliseront d'autres mots, et c'est compréhensible). Le numéro 9 local prend un carton jaune, sûrement pour aller se reposer un peu, fatigué par la vitesse et la pression des garchois. En revenant sur le terrain tout frais, il aide ses coéquipiers à mettre la pression sur les garchois. Ayant récupéré une pénalité à 5 mètres de la ligne, le 9 de Noisy veut jouer vite. Avec une dextérité incroyable, il se faufile entre les joueurs visiteurs et veut prendre le ballon pour jouer rapidement. Malheureusement, ce ballon et bloqué dans les pieds de Charles C, et il ne veut pas en partir. Et là, une idée germe dans la tête du demi de  mélée de Noisy : il se transforme alors en ninja et débloque le ballon grâce à ses pieds. Quel dommage, car les jambes de Charles C soient restées au même endroit et se retrouvent séchement balayées ! Résultat : Carton rouge monsieur 9 pour attaque non réglementaire dans le championnat d'arts martiaux. 

La suite se résume assez rapidement, puisque les joueurs de Noisy ne cherchent plus qu'à régler leurs comptes avec les visiteurs. 

Tout cela entrecoupé en 2ème mi temps d'un essai de Charles C. après une attaque garchoise dans les 22 adverses. Le numéro 5 de Noisy se prit à vouloir améliorer la technique de son demi de mélée injustement exclu auparavant : cette fois ci, c'est un middle kick (comprendre coup de pied à mi hauteur) sur Charles C (encore lui! il le fait exprès enfin!) devant les yeux de l'arbitre, qui ne peut que siffler et infliger un carton rouge au 2ème ligne de Noisy, considérant que le coup de pied n'avait pas été infligé avec assez de force. (Michel V. aurait considéré ça comme "coup de pied manqué"). 

Jouant à 13 contre 15, on pensait qu'il allait se passer quelquechose. Et bien non. Le score est de 17-3 pour nos joueurs. et le match ressemble de plus en plus à la cage des combats "UFC", avec les joueurs de Noisy en acteurs principaux, notamment le numéro 3. Mention spéciale à Louis Mo., qui en l'espace de 3 secondes a subi une charge du pilier et s'est fait écrasé (il a dû trébucher) par ce même pilier, 300kilos en 3 secondes, ca doit pas faire plaisir. Monsieur l'arbitre, tout heureux de voir enfin une prise de toute beauté, ne sortit aucun carton, alors même que Charles C. (mais il va s'arrêter quand??) avait goûté aux phalanges de son cher ami de la première ligne adverse et avait eu le droit à 10 minutes de repos. 

Bref, la fin du match se résume à un essai en contre de 80 mètres de Noisy et d'une pénalité supplémentaire de Christophe, portant le score à 20-10 pour garches. Le reste ne sera pas abordé, car il n'y avait pas de match de rugby, seulement des tentatives des locaux de se battre toutes les 2 minutes pour s'aguerrir et affiner leur technique de combat. La fin du match fut d'ailleurs sifflée sur une autre échauffourée. "Y en a marre! on travaille la lutte, pas le combat aux poings!" aurait crié l'arbitre pour clore les débats. 

Ah, si! j'oubliais! Le 12 de Noisy fut envoyé à l'hôpital par notre Tekeuz national, auteur d'une charge monumentale, mettant son adversaire KO. Une vidéo sera sûrement disponsible rapidement, car c'était de toute beauté ! 

Score final Noisy 10 - Garches 20

"C'était vraiment une journée de mer**". Voilà un excellent résumé de la part d'Antoine de N, dirigeant du club, qui aurait suffi finalement.

Mention spéciale à :

- tous les juniors montés en senior cette année : Corentin, Henri, Romain, Guillaume, Charles Maxime, Hubert, Théo et Hippolyte qui ont très bien joué et qui prouve que la relève est bien là pour les années à venir. 

- Charles C. qui a provoqué 2 cartons rouges, a marqué l'essai du match et a quand même pris un carton blanc, histoire de...

- Nils pour son premier capitanat en première avec une victoire à la clé

- finalement, les 2 équipes peuvent être citées pour ce premier match compliqué à gérer et qui a été supebement gagné !

Il faudra remettre le couvert dès le WE prochain contre Athis Mons à domicile, et, espérons le, avec la même réussite!